Jeudi 13 novembre, notre classe de 1ère de BachiBac et la classe de Terminale avons réalisé du savon recyclé, dans le cadre de la Journée Internationale du Recyclage (qui se célèbre le 15 novembre).

On s’est regroupé en groupes de trois, pour que le travail soit plus efficace et rapide.

Tout d’abord, nous pouvons dire qu’on a utilisé de l’huile de cuisine pour faire le savon (qui sera utilisé pour laver les vêtements, par exemple). Plus tard, un groupe et le mien, nous avons utilisé dans une autre expérience, des huiles vierges (valables pour se laver, par exemple, les mains).

Dans cet intéressant TP nous avons pu observer la réaction de saponification des lipides (ou des corps gras).

Grâce à une fiche que notre professeure, madame Hidalgo, nous a donné, on a appris que: « C’est une transformation non inversible et lente, qui est une des plus anciennes des réactions chimiques connues et maîtrisées par l’humanité. C’est une simple hydrolyse alcaline au cours de laquelle un mélange de corps gras -graisses animales ou huiles végétales- est hydrolysé en milieu alcalin par une base forte, soit la potasse ou hydroxyde de potassium KOH, soit la soude ou hydroxyde de sodium NAOH, à une température de 80 ºC et 100 ºC. »

Ces actions nous permettent de contribuer au développement durable et, de même, constituer une action pour l’environnement. Ceci se doit au fait que, au lieu de jeter l’huile de cuisine dans l’évier (qui va ensuite dans des stations d’épuration et plus tard dans la mer), on le réutilise pour former des nouveaux matériaux (on leur proportionne une nouvelle vie). De même, la réalisation des savons nous permettre collecter des fonds (pour le foyer du Lycée) lors du Marché de Noël. De la même façon, une partie de l’argent sera donnée à « Aldeas Infantiles ». Avec tout ceci nous pouvons donc dire que cette activité remplit les trois piliers du développement durable (pour approfondir, voir: Pourquoi le développement durable est-il à la mode ? #développementdurable #notrefutur)

Mar García Bellas, 1ºBB.

Publicités