Le saviez-vous?

1 tonne de plastique recyclé = 3 tonnes d’équivalent pétrole.

Actuellement, notre classe (1ère de BachiBac) réalise un projet solidaire, en “Citoyenneté”. Celui-ci consiste à collecter des bouchons en plastique, pour ensuite les distribuer à un enfant qui a besoin de l’argent pour sa maladie. J’introduirais chaque thème avec une question.

À quoi sert de faire un don de bouchons en plastique?

Cette action est objet de deux principaux objectifs: l’humanitaire et l’écologique. Dans le premier cas, cela nous permet d’acheter du matériel pour aider les personnes handicapées. D’autre part, dans le deuxième cas, nous donnons une deuxième vie au plastique. Par conséquent, nous recyclons et nous évitons de polluer plus la planète.

Quels types de bouchons sont-ils utiles pour cette action solidaire?

Presque tous les bouchons en plastique sont utiles: alimentaires (eau, lait, soda, etc.), cosmétiques et d’hygiène (laque, dentifrice, shampooing, etc), ainsi que les ménagers (lessive, liquide de vaisselle, produits d’entretien, etc.).

On ne doit surtout pas ajouter des bouchons de médicaments ni ceux des produits chimiques.

Comment pouvons-nous, en réalisant ce projet, aider les personnes invalides?

Nous pouvons voir un résumé de ce procès dans l’image suivante. De toute façon, nous pouvons le résumer de la suivante manière: tout d’abord, et après avoir collecté au moins une tonne de bouchons en plastique, on les vend à une entreprise. Celle-ci, à travers de certaines méthodes, leur donnent une deuxième vie et les recyclent pour former d’autres objets (des chaises roulantes dans ce cas).

6804683

(Image utilisée: http://unpeudecologiedanslenord.fr/2014/03/08/que-peut-on-faire-des-bouchons-en-plastique-et-en-liege-ainsi-que-de-livres-abimes/)

Pourquoi est-ce que ce projet est aussi attirant?

C’est une question très curieuse, puisque dans ce système tout le monde se bénéficie. D’abord, les entreprises gagnent de l’argent. C’est-à-dire, recycler des bouchons en plastique est beaucoup plus facile pour elles : elles ne doivent pas payer la main d’oeuvre (c’est nous qui faisons le tri).  Alors, ils obtiennent un produit propre, de bonne qualité et très précieux sur le marché.

À part ceci, les personnes bénéficiaires de ce projet solidaire gagnent aussi: ils peuvent obtenir le matériel nécessaire pour leurs besoins. Les personnes qui donnent le font aussi (nous pouvons nous sentir bien en aidant les autres). Finalement, ceci aide l’environnement, comme nous l’avons expliqué dans des textes précédents.

Nous pouvons conclure que cet acte solidaire est bénéficiaire pour tous. De même, nous pouvons l’intégrer dans le développement durable puisqu’il remplit les trois piliers fondamentaux (voir un autre article du blog: Pourquoi le développement durable est-il à la mode ? #développementdurable #notrefutur). 

J’ai bien aimé notre action solidaire, puisqu’on pourra aider à un enfant qui a la « spina bifida » et au même temps nous apporterons notre petit grain de sable pour contribuer à la protection de l’environnement.

Bibliographie:

  • « Conservez vos bouchons en plastique! », consoGlobe, novembre 2016.

En savoir plus: http://www.consoglobe.com/conservez-bouchons-plastique-4212-cg

  • « Du bouchon en  plastique au fauteuil roulant… », Rêves-Handic-Action, Nicolas Bossus,vendredi 4 avril 2014.

En savoir plus:  http://www.reves-handic-action.be/Du-bouchon-en-plastique-au-fauteuil-roulant_a584.html

  • « Les bouchons », Association des bouchons pour les handicapés en Côte d’Or, créée le 19 novembre 2002 par Alain Gaudot, Isabelle Vervoitte et Jacqueline Leclerc.

En savoir plus: http://www.bouchons21.fr/presentation.html

  • « Garder les bouchons pour les handicapés », Astucieuse, le 12 février 2012.

En savoir plus: http://www.astucieuse.com/Garder-les-bouchons-pour-les-handicapes,11,40.html#

  • « Les bouchons d’amour », Association, 2016.

En savoir plus: http://www.bouchonsdamour.com/

  • « ¿Por qué reciclamos tapones de plástico? » , eldiario.es Extremadura, Andrés Mateos, 2 août 2015

En savoir plus: http://www.eldiario.es/eldiarioex/reciclamos-tapones-plastico_0_414359204.html

  • « Que peut-on faire des bouchons en plastique et en liège ainsi que des livres abîmés? », Un peu d’école dans le nord.

En savoir plus: http://unpeudecologiedanslenord.fr/2014/03/08/que-peut-on-faire-des-bouchons-en-plastique-et-en-liege-ainsi-que-de-livres-abimes/

Mar García Bellas, 1ºBB.

Publicités